tiimTiim en wolof ou Tayammum en arabe correspond à l'Ablution séche également appelée l'Ablution Pulvérale.
Le tayammum signifie, du point de vue littéraire, la direction, le dessein; de parvenir à quelque chose.
Du point de vue normatif, il veut dire parvenir à la pureté légale en tapotant la surface du sol (pierre, sable, etc.).

« ... si vous êtes malades, ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à la terre pure , passez-en sur vos visages et vos mains. Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants. » [Sourate 5 Verset 6]

D’après ce Khadith d'Abu Umama, un des compagnons du Prophète PSL,: « Toute la terre m’a été donnée comme mosquée et son sable un moyen de purification pour ma nation et moi, ..., il a le moyen de purification. » [Rapporté par Ahmad].
Il s'agit de faire quelque chose qui remplace les petites et grandes ablutions, afin de toujours accomplir la prière en temps voulu et de ne pas s'habituer à la délaisser ni tomber dans la paresse. L'islam impose toutefois comme condition qu'il s'agisse d'une terre propre, pure et bonne, et qui donc ne peut causer aucun mal.

Nous allons tenter de décrire une des manières d'effectuer l'ablution sèche.


Comment effectuer l'ablution pulvérale :
il faut utiliser de la terre naturelle ou une pierre naturelle propre...

  • Formuler le Basmallah
  • Formuler l'intention d'effectuer le tayammum,
  • Poser les mains ouvertes sur la terre ou sur la pierre ( puis secouer légèrement pour retirer tout objet)
  • Frotter les mains jusqu’aux poignets en frottant entre les doigts
  • Frotter le visage
  • Toucher la terre ou la pierre une nouvelle fois (en secouant légèrement pour retirer tout objet)
  • Frotter les bras jusqu’aux coudes (Passer la main droite sur sa main gauche, en plaçant les doigts de cette dernière sur les extrémités des doigts de l’autre. Passer les doigts sur le dos de la main et sur l’avant-bras jusqu’au coude. Puis prolonger le geste en passant la main sur la face interne de l’avant-bras à partir du coude jusqu’au poignet de la main droite. + La même opération pour la main gauche avec la main droite).

 

Les pratiques obligatoires du tayammum au nombre de sept (7) sont :

  1. Formuler intérieurement l'intention
  2. Matière pure : de la terre, une pierre...
  3. Frotter le visage
  4. Frotter les mains jusqu’aux poignets
  5. Poser les mains sur la matière
  6. Rapidité
  7. Enchainer l’ablution et le Takbir

Les pratiques traditionnelles du tayammum (Sunnah), au nombre de trois :

  1. Reposer les deux mains sur la matière pour frotter les mains
  2. Frotter ce qui est entre les poignets et le coude
  3. Enchainer les obligations.

Les Recommandations (Nguenél) :

  • Prononcer le Basmallah
  • Commencer par la Droite (Ndaydior) et finir par la Gauche (Thiamogne)
  • Commencer par l’intérieur et finir par l’extérieur
  • Commencer par les débuts et terminer par les fins.

Remarques :
- Veiller à ce que le frottement des membres lors du Tayammum porte sur toutes les parties prescrites.
- Il est recommandé d’attendre le dernier moment avant de se purifier au moyen du Tayammum.

- Selon le courant mâlikite, On ne peut pas faire deux prières obligatoires avec une seule opération de Tayammum, excepter avec l’intention, après une prière obligatoire on peut faire des prières surérogatoires.
« Béen tiim dou jouli niarri Farata, wayé kou tiim thi faratah dagan’na thi nafilé bou andak’ yénné »

Sources :
Lakh’dari ou Fil Al ibadat d’après le Rite Malikite de Moukhtaçar Al’Cheikh Sidi Abderrahman Al Aakhdari.
http://sajidine.com/fiq/purete-rituelle/tayamum.htm
http://www.as-salat.com/Le-tayammum.html