A la question : Moi musulman, que dois-je faire lors de la Nuit du Destin ? 
Nous nous sommes penché à la lecture du livre « La Nuit de la Destinée Mérites et Célébration », du  Dr Issa  KANE, publié en 2008. L’auteur met en lumière les pratiques et actes pieux obligatoires ou surérogatoires durant la Nuit du Destin ou Nuit de la Destinée.
Ainsi à travers cet article, nous tenterons d’essayer d'apporter quelques éléments de réponses.

nuitQadr_seydinaaliouneToutefois, l’auteur précise qu’il ne faut pas perdre de vu que les cinq piliers de l’Islam dépassent de loin les pratiques surérogatoires. Leurs différences sont incomparables. Bien que les actes surérogatoires pèsent lourd sur la Balance.
Parmi, les actes recommandés, l’auteur en cite et en voici quelques uns praticables lors de la nuit de la Destinée : Prière, Rappel du Divin, Demande de Pardon, Invocations, Lecture et Récitation Coran, Aumône, Visite pieuse…

La Prière lors de la Nuit du Destin…
La prière est un acte de choix dans l’adoration d’Allah. Elle résume en elle toute seule toutes les formes d’adoration car la prière, dit le Prophète PSL  « est la tête des adorations de Dieu ».
Il a été même rapporté qu’un des compagnons à demander au Prophète PSL  lui demanda : « Ô messager d’Allah, dis moi quel est l’acte d’adoration le plus méritoire. Le Prophète PSL :« L’une des prières obligatoires faite en son heure en communauté  à la mosquée ».
C’est ainsi que le Prophète PSL a enseigné que chacun des Pas effectués par le prieur pour se rendre à la mosquée est rétribué. Mais surtout, il a été rapporté que le Prophète PSL en a rajouté qu’entre la prière en communauté et la prière individuelle il y a 27 degrés » ; « Entre un degré et l’autre il y a la distance entre les cieux et la terre. »
Pour rien, il ne faut manquer de faire les prières obligatoires de la Nuit du Destin, à la mosquée et à son heure. Il s’agit là, de la plus grande intelligence dans la recherche de l’agrément d’Allah.
Néanmoins, des savants ont rapporté que celui qui effectue, à la mosquée les prières qui encadrent la nuit Maghrib (Timiss) et Subh (Fajr) aura la rétribution de celui qui passe toute la nuit en prière. Et ce don est particulièrement précieux dans la Nuit du Destin.

La beauté de la prière est liée à la récitation du Coran, à la tranquillité du prieur qui respecte les différentes phases, qui marque clairement les différents arrêts, qui porte au maximum possible sa présence dans la prière.
Car, chaque prière est une véritable audience devant Le Maître de l’Univers. Il s’agit là d’un défi posé perpétuellement par la prière ! 

Zikr ou Rappel du Divin…
Le Zikr, qu’il soit manifesté ou non par la parole, qu’il soit une supplication, une glorification de Dieu, ou une autre expression, il évoque toujours le souvenir d’Allah et de Ses Attributs. Le Zikr est le fondement, l’âme même des adorations de Dieu. La meilleure parole de l’homme est le Souvenir d’Allah.  Il n’y a que le Souvenir d’Allah qui tranquillise les cœurs.
A l’opposée, le délaissement du Souvenir de Dieu a des conséquences fâcheuses :
-    Le cœur est endurci : concentration difficile
-    L’amour démesuré de la vie et l’oubli du paradis
-    L’oubli de soi-même
-    L’adjonction d’un démon, de Satan
-    Vie étroite et résurrection aveugle.
Le Zikr peut être fait en tout moment, en tout lieu, en toute position : couchée, assise, debout, en déplacement...

Âïcha RTA, a demandé au Prophète PSL ce qu’il faut dire lors de la Nuit du Destin, le Messager d’Allah PSL lui dit : « Allahoumma Innaka 'Afouwwoune Touhibbou al-'Afwa Fa'afou 'Anni » = « Seigneur, Tu es certes Le Pardonnateur, Tu aimes pardonner, pardonne moi ».
Cette formule est à répéter, en permanence, sans compter, durant toute la nuit: c’est l’acte de base à ne pas négliger.

Le fidèle peut rechercher les bénédictions d’Allah et Son agrément dans la prononciation d’autres paroles méritoires. En voici quelques formules de Zikr qui ont leur place dans la précieuse Nuit de la Destinée :
« Bismillahi’r Rahmaani’r Rahimi » = « Au nom d’Allah, le Clément et le Miséricordieux » - Allahou akhlam -.
« Laa Ilaaha ilal’llah » en d’autre terme « Il n’y a de Dieu que Allah » - Allahou akhlam -.
« Soubhaana’llahi wa biham’dihii, Soubhaana’llahi azim » « Louange à Allah le Glorieux, Louange à Allah l’Infini » - Allahou akhlam -.

Demande de Pardon (Istigh’fâr)…
Le pardon demandé à Dieu est une forme tout à fait spéciale du Zikr. Le Pardon de ses pêchés accordé par Allah à son serviteur est une grande manifestation de Sa Miséricorde, afin de le Sauver de l’Enfer. Ces trois termes sont  réunis dans la célèbre parole du Messager d’Allah : « Le mois de Ramadan : sa première partie est Miséricorde, son milieu est Pardon et sa dernière partie est Sauvetage du feu ».

Les fidèles qui demanderont le Pardon sincère de leur Seigneur dans cette nuit l’auront, à coup sûr !  C’est sans ce qui en ressort de ce Hadith, le Prophète PSL a dit : « Quiconque veille la nuit du Destin avec foi et en aspirant à la récompense, il se verra pardonner ses péchés passés. »
Le fidèle peut aussi demander le pardon dans les prosternations des prières surérogatoires et lors de la rupture de son Jeune.
 Les conditions de la demande de pardon à Allah sont :
-    La faire avant l’approche certaine de la mort
-    Le regret sincère de l’acte commis
-    L’intention de ne plus le refaire
-    La formulation de la demande.
Le Messager d’Allah PSL recommandait de faire suivre au pêché, une bonne œuvre.
Cher lecteur, La nuit de la destinée est le moment idéal du pardon !

Invocations à Allah (Dou’a) …
 Les Invocations adressée à Allah demeurent, en fait, une forme privilégiée du Souvenir de Dieu. Le croyant peut invoquer son Seigneur, en tout lieu, à tout moment, lorsque le besoin se fait sentir. L’Invocation d’Allah est indispensable au croyant. Elle lui permet de demander le pardon, la guidance, la Miséricorde, la protection d’Allah, la préservation du feu, l’octroie des biens et l’entrée au Paradis.

La Nuit du Destin, dans laquelle la destinée des créatures est fixée, est alors un moment de choix pour invoquer Allah, Le Miséricordieux. Tous les instants de cette nuit sont donc privilégiés pour invoquer Allah. Mais la période de prédilection est le dernier tiers de la nuit. Car le Messager d’Allah PSL nous apprend que le Seigneur, descend dans le ciel le plus proche, dans le dernier tiers de la nuit et dit « Qui m’invoque pour que Je l’exhausse ? ».
Les invocations du Seigneur doivent être renforcées dans ce moment.

Dans un Hadith le Messager d’Allah PSL a enseigné une des méthodes de l’invocation : « Lorsque l’un d’entre vous invoque son Seigneur, qu’il commence par chanter Ses louanges par Ses beaux Noms ; puis qu’il prie sur moi ; puis qu’il fasse sa demande à Son Seigneur ».  

Ainsi, l’auteur nous en donne les étapes en le détaillant de la manière suivante :
(1) Se protéger contre Satan : Aouzou billâhi mina‘chaytâni radjimi - (2) Dire la Sourate1 [Fatiha] (L’Ouverture) -  (3) Demander pardon à Dieu - (4) Réciter des passages du Saint Coran qui glorifient Allah comme le Verset du Trône : Ayâtoul koursîyyou Sourate2 v255 -  (5) Appeler directement les beaux noms d’Allah Comme : Ya – Latif, Ya Rahman… selon l’invocation souhaitée. - (6) Dire la Salaat ala’Nabi -  (7) Adresser sa demande à Allah par une formule Saint Coran, du Prophète PSL, des savants ou de lui-même ; ou bien demander comme il le peut…  

Les formules coraniques de l’Invocation d’Allah sont très nombreuses. L’auteur en donne  quelques exemples à l’intention de la Nuit bénie de la Destinée tirées du saint Coran :
1/ « Rabbanâ âttina fid’dounyâ khassanatan wa fil âkhirati khassanatan wa qinâ azâba’nâr ». Qui se traduit « Seigneur accorde nous dans cette vie du bien et dans l’autre du bien et préserve nous du châtiment du Feu » - Allahou akhlam -.

2/ « Rabbanâ âtinâ min ladounka rahmatane wa hayyi’e lanâ min amrinâ rachadân » ce qui se traduit par « Seigneur accorde nous, venant de Toi, une Miséricorde et Inspire nous, de par notre volonté, une droiture » - Allahou akhlam -.

3/ « La illâha illâ anta soubhânanaka faqinâ azâba’nâr » ce qui signifie « il n’y a de Dieu que Toi, préserve nous du châtiment du Feu » - Allahou akhlam -.

4/ « Rabbanâ innanâ âmannâ fagh’fir-lanâ zounoubanâ wa qinâ azâba’nar » ce qui se traduit par « Notre seigneur certes nous croyons, pardonne nous nos péchés et préserve nous du châtiment du Feu » - Allahou akhlam -.

5/ « Rabbanâ hablanâ min azwadjinâ wa min dhourriyâtinâ kourrata aynin wa dja’alnâ lil mouttaqîna imâmâ » ce qui signifie «  Seigneur fait de nos épouses et de notre descendance la prunelle de nos yeux, et fait de nous, pour les pieux, un imam » - Allahou akhlam -.

6/ « Rabbi ihram houmâ kamâ rabbayânî saghîrâ » ce qui se traduit par « Seigneur ait pitié de mes deux parents comme ils l’ont été envers moi quand je fus tout petit » - Allahou akhlam -.

n/ …

Lecture et Récitation du Saint Coran...
La lecture et la récitation de la Parole du Très Haut est, incontestablement, la plénitude dans le souvenir d’Allah. Elle peut être faite à tout moment dans cette nuit bénie du Saint Coran.

Les grâces de Dieu tirées dans la récitation ou la lecture de Sa Parole sont énormes.
Le messager d’Allah PSL dit que chaque lettre est rémunéré dans la lecture. Il dit que dans Alif'Lam'Mim : (1) Alif est une lettre, (2) Lam une lettre et (3) Mim  une lettre à rémunérer.

Aumônes ...
Donner de l’aumône dans la nuit de la destinée est  hautement bénéfique pour le croyant, car, selon le Messager d’Allah (PSL), l’aumône conjure le destin et donner à manger conduit au Paradis.

Donne à manger aux nécessiteux doit être une grande priorité dans cette nuit. Tout ce qui est utile à la vie d’une nuit nécessiteuse peut faire l’objet de l’aumône : le manger, les habits, l’argent, l’hospitalité… même  « le simple sourire est une aumône ».

L’aumône est donnée d’abord aux proches nécessiteux. Il faut penser aux parents, aux voisins de la chambre, de la maison, du quartier,... Penser aussi à faire des cadeaux aux femmes et aux enfants, que ce soit un droit pour eux ou non. Et Penser également à nos parents dans cette nuit, faites leur de grands cadeaux. Allah dit « Pour les deux parents faites du bien ! ».

Un compagnon du prophète, connu pour sa grande piété, son assiduité à la mosquée et ses prières dans la nuit était en agonie sans pouvoir prononcer la chahâda. Les compagnons inquiets trouvèrent le Messager d’Allah qui finit par convoquer sa mère et la questionna sur son fils. Elle reconnu que son fils est un grand adorateur de Dieu, mais il mettait toujours sa femme au dessus de sa mère qui était servie toujours après sa femme.
Et le Messager d’Allah de lui dire que sans son pardon, il est destiné à brûler au feu. La mère prononça rapidement le pardon pour son fils. Les compagnons accoururent et trouvèrent l’agonisant entrain de dire L  ILÂHA  ILLAllah, avant de rendre l’âme. - Soyons bon envers nos parents -

Visites Pieuses...
La Visite Pieuse ou ‘Ziara’ peut être faite aux proches parents surtout père et mère, aux frères dans la foi, aux voisins, aux savants, aux malades, aux tombeaux dans les cimetières.
Le Messager d’Allah nous enseigne que deux frères croyants qui s’aiment et se rendent visite pour l’amour de Dieu seront parmi ceux que Allah couvrira de Son ombre le jour où il n’y aura pas d’ombre excepté Son ombre.

- Les parents, Allah Le Très haut à Lui les louanges a mis en garde le croyant « Lorsque vos pères et mères atteignent l’âge de la décrépitude, ne leur dis pas ‘FI’ », ne les abandonne donc pas.

- Les voisins : Le Messager d’Allah PSL révèle que l’ange Djibril lui a tellement recommandé le respect et la considération des voisins qu’il pensait que les voisins seraient parmi les héritiers.

- Savants et pieux : Allah dit « Domine tes désires et reste avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face et ne détourne pas tes yeux de ceux là, désirant les attractions de ce monde ».

- Le frère croyant : Le Messager d’Allah (PSL) dit « que parmi les obligations d’un frère croyant à son frère est de le rendre visite lorsqu’il est malade et de le laver et de le mettre dans son tombeau ».

- Visite des tombeaux : Le Messager d’Allah recommande de ne pas rester longtemps sans visiter les tombeaux car cela raffermi la foi.

Tous ces gens peuvent faire l’objet d’une Ziarra dans la nuit bénie et inégalable de la destinée.

...

Chers frères et sœurs dans la foi tous les actes de piété ainsi passés en revu peuvent, entre autres, être pratiqués dans la nuit de la destinée. Essayer, si possible, de pratiquer les différents actes car nul ne sait ce qui rencontrera l’agrément du Très Haut. Chaque acte sera rémunéré plus de 60 000 fois comparaison faite avec d’autres jours ou d’autres nuit en dehors de la Nuit du Destin ! Il s’agit d’une nuit bénie qui est la manifestation de la haute miséricorde d’Allah.
Le Miséricordieux fixe la destinée des créatures en tenant compte de leurs requêtes formulées.

En conclusion de cet article, l’importance de cette nuit est telle que le musulman averti doit se préparer à sa venue :
- Moi musulman, Incha’ALLAH j’essaierai d’aménager un temps libre pour cette nuit
- Moi musulman, Incha’ALLAH j’essaierai de préparer un budget pour réaliser mes bonnes actions
- Moi musulman, Incha’ALLAH j’essaierai de définir un programme rationnel de mes actions durant ladite nuit du crépuscule à l’aube.

Qu’Allah nous accorde sa Rahman, ainsi nous réussirons à obtenir les bénédictions et récompenses du Ramadan, de la Nuit du Destin.

Sources :
Dr Issa  KANE, La Nuit de la Destinée Mérites et Célébration, publié en 2008